!POC!

salle + spectacle
× Alfortville

vendredi
10
janvier

Aurelia Ivan
/

Aujourd’hui

habitat précaire + enquête | théâtre | 20h30

Comment saisir l’invisible, les êtres « indésirables », les terrains vagues de notre société ? Aujourd’hui, est une pièce imaginée par la metteure en scène roumaine Aurelia Ivan, dont le processus d’écriture repose sur des ateliers, enquêtes et reportages. Ce projet porte sur l’exclusion de la vie publique subie par les habitants des bidonvilles en général et les Roms en particulier.

Chaque soir, elle réunit trois intervenants différents (architectes, avocats, politiques, médecins ou encore chercheurs) et les invite à prendre la parole.

Ni pièce de théâtre, ni performance, ni conférence, ni débat, Aujourd’hui est un récit pluriel, une pièce qui, en se construisant sous nos yeux, ouvre un endroit de pensée et de liberté, un dialogue en dehors des sentiers battus.

jauge limitée à 100 | durée approximative : 1h45

tarif plein : 22€
tarif réduit : 17€
tarif abonnés : 15€
tarif abonnés -25 ans : 12€

mentions et crédits : Conception Aurelia Ivan, créée en collaboration avec Judith Balso, Alice Carré, Pascale Joffroy, Johnny Lebigot, François Maurisse, Allan Périé / Sallahdyn Khatir, scénographie / Abigaïl Fowler, création lumière / Nicolas Barrot, régie lumière / Arnaud de la Celle, François Chaussebourg, création son / Guillaume Junot, régie générale / Corentin Jan, assistanat / Production : TSARA / Coréalisation : Théâtre L'Echangeur - Cie Public Chéri, Bagnolet / Avec l'aide à la Production dramatique de la DRAC Île-de-France / Avec le soutien d'Arcadi Île-de-France, de la SPEDIDAM, du Festival Contre-Courant – CCAS, du Festival des Francophonies en Limousin, de la Maison des métallos - Paris, de la Villette - Paris (résidence d'artistes 2017), du T2G - Théâtre de Gennevilliers. Production reprise saison 2019/2020 : TSARA / CoProduction : POC - Alfortville, Collectif 12 - Mantes-la-Jolie, Les Passerelles - Pontault-Combault. TSARA est soutenue par la Région Île-de-France au titre de la Permanence Artistique et Culturelle. / Crédit photo : Christophe Raynaud de Lage