Melissa Laveaux

Et parfois la fleur est un couteau

Mélissa Laveaux

musique + haïti + sortie de résidence | mercredi 25 avril | 19h

Après dix jours de résidence au POC, Mélissa Laveaux et son équipe nous ouvrent les portes de leur processus de création.

Née à Montréal de parents haïtiens, avant de vivre à Ottawa puis à Paris, l’auteure-compositrice et interprète Mélissa Laveaux a décidé, pour ce spectacle, de suivre l’onde de la déesse des eaux, en compagnie de quelques ombres compagnes… pour naviguer au gré d’une quinzaine de compositions inédites, en anglais et créole haïtien, accompagnée par cinq musiciens.

Séductrice dans son habit de lumière, Azu est d’abord un vaisseau porte-mémoire de tradition, cachée dans les recoins des bateaux de la traite négrière. Elle devient, au fil du récit, une essence libre et iconoclaste qui se glisse dans la peau des muses les plus connues de l’histoire de l’art occidental. Vengeresse, Azu revendique sa place et punit ses amants. Elle rend visible et donne la parole aux figures d’inspiration que l’histoire aurait enfouies.

« Et parfois la fleur est un couteau » est un parcours initiatique et musical pour adultes, une fresque contée où l’on croise Gauguin et Basquiat, Virginia Woolf, Edmonia Lewis - la sculptrice afro-américaine et amérindienne - ou encore la photographe américaine Diane Arbus et ses images inquiètes. Un spectacle hybride d’inspiration afro-futuriste, pour une voix sensuelle et rebelle, sur des musiques où se mêlent folk canadien et afro-rock haïtien.

Autour de la résidence chez nos partenaires :
Mardi 3 avril à 19h : atelier d’écriture avec Mélissa Laveaux à la librairie l'Etabli / + d'infos : 01 49 77 79 14

Mercredi 18 avril à 20h : rencontre avec Mélissa Laveaux et l’équipe de son spectacle en salle Mosaïque de la Médiathèque du POC / + d'infos : 01 43 75 10 01

Gratuit | durée : 1h15

Musique, histoire : Mélissa Laveaux / Dramaturgie, direction artistique : Mélissa Laveaux et Pierre-Vincent Chapus / Mise en scène : Pierre-Vincent Chapus / Narration, guitare : Djeuhdjoah / batterie : Christiane Prince / piano, platines : Juline MIichel / basse : Sébastien Richelieu / cuivre : Nathalie Ahadji / Création visuelle : Kapwani Kiwanga / Création lumière : Fantôme / Régie son : Mathieu Noguès
Production : Margelles
Avec le soutien d’Arcadi Île-de-France/Dispositif d’accompagnement
Avec le soutien de la Dynamo de Banlieues Bleues
Crédit photo : ©DR